From Peoria to Lebanon

De Peoria au Liban

Lorsque le Dr Tony Karam reçoit une invitation du Peoria Riverfront Museum pour revenir aux États-Unis jouer du piano lors d’un concert organisé par ce musée et en collaboration avec le Scottish Rite Theatre, ce mécène et philanthrope n’hésite pas une seconde à accepter l’offre. Il répond présent et demande, par ailleurs, à ce que cet événement soit surtout une occasion de mettre en valeur l’art libanais sous ses différents aspects.

Le Dr Tony Karam, qui est non seulement médecin gynécologue et obstétricien, mais aussi pianiste de renommée internationale, est un grand amoureux de l’art. Collectionneur et ami de tous les artistes libanais, il propose au Peoria Riverfront Museum, qui se trouve dans l’État de l’Illinois, d’effectuer une exposition à envergure internationale, où l’art libanais serait célébré. C’est alors que la présidente honoraire, la Dr Michèle Coury, prend à cœur ce projet.

Le rêve devient réalité et l’aventure commence au début de l’année 2021. Une année lourde et dure pour le peuple libanais qui sort de la double explosion du 4 août et qui souffre d’une crise économique et sanitaire sans précédent. Cependant, un secteur subsiste envers et contre tout dans ce pays en détresse : l’art ! L’art qui sauve, l’art qui répand des messages d’amour et l’art qui emporte vers des horizons lointains. Un grand projet d’envergure internationale voit le jour.

C’est ainsi que vingt-six artistes ont été sélectionnés pour présenter leurs œuvres. Certains déjà établis, d’autres encore émergents, sculpteurs, peintres et photographes se voient adresser cette magnifique opportunité d’exposer leurs travaux dans un des rares musées accrédités aux États-Unis.

Le Peoria Riverfront Museum  et le Scottish Rite Theatre présentent donc ce grand événement culturel à but caritatif, dont la totalité des bénéfices sera versée pour le support des malades qui ne sont plus capables de se faire soigner au Liban, à travers le LAU Médical Center, ainsi que pour aider des étudiants à poursuivre des études, devenues aujourd’hui très onéreuses, en particulier les brillants élèves en médecine de la LAU Médical School.

L’exposition artistique a lieu du 30 novembre 2021 au 9 janvier 2022 sur les prestigieuses cimaises du Peoria Riverfront Museum. 150 œuvres exposées, également en ligne, seront vendues aux enchères pour la bonne cause, du 15 au 22 décembre 2021.

En plus de la superbe exposition collective de ces vingt-six artistes libanais, deux expositions en solo sont également mises en place.

Il s’agit d’abord des toiles poétiques de Wissam Melhem, racontant les trente-trois secondes d’inconscience d’un personnage qui vit la minute 6h07 du drame du 4 août.

Il y a ensuite une série de photographies époustouflantes prises derrière la lentille sensible de Fadia Ahmad qui retrace les moments magiques de son itinéraire quotidien dans les rues de Beyrouth.

En outre, Beirut, the Aftermath (« Beyrouth, l’après-coup »), le film documentaire de cette même artiste photographe et cinématographe, qui a déjà obtenu plusieurs prix internationaux, sera projeté dans le contexte de cet événement.

Par ailleurs, le concert de piano du Dr Tony Karam aura lieu le 19 décembre au Scottish Rite Theatre, fabuleuse salle de concert.

La ITOO Society, organisation caritative fondée en 1914 par les immigrants libanais dans l’État de l’Illinois, soutient à travers la diaspora, cet événement humanitaire haut en culture et en art.

Cette exposition marque un tournant historique pour l’art libanais, puisque c’est la première fois que vingt-six artistes contemporains exposent collectivement dans un musée accrédité aux États-Unis et offrent leurs 150 œuvres pour une vente aux enchères à but caritatif.

Ceci est également une occasion de mettre à l’épreuve la solidarité entre les nations, car le Liban est un pays très étroitement lié à l’histoire de Peoria et à ses citoyens.

L’art est définitivement salvateur. Il donne de l’espoir, supprime les frontières et transporte la joie et la beauté à travers la planète.

Original article at icibeyrouth.comhttps://icibeyrouth.com/culture/8903

Share this Post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email